Tous les articles par Hervé

Ekiden 36 (Châteauroux)
Deux équipes du PNRT engagées

Ekiden : un marathon en équipe de 6 personnes, respectivement sur 5, 10, 5, 10, 5 et 7,195 km. D’origine japonaise, la course fait référence à des relais entre des gares pour transmettre le courrier. Le Pays de Nemours Running Trail avait réuni deux équipes, l’une féminine et l’autre masculine, en ce 10 novembre 2019. Une préparation aux petits oignons concoctée par Laurent pour arriver en forme le jour J.

Avant le départ

Dès le samedi, Stéphane M., arrivé plus tôt dans la matinée, avait prévenu : « la bosse du château sera la principale difficulté ». Petite sur le papier, elle a facilement coûté 15 secondes ou plus à chacun et à chaque tour, et elle obligeait à relancer. Premier kilomètre très roulant, 2ème km et sa bosse, kilomètres 3, 4 et 5 sur des faux plats. Ensuite même boucle pour ceux qui courraient le 10 km. Côté météo : heureuse surprise qui a déjoué les prévisions, avec le dimanche matin un temps sec puis ensoleillé, même si la température extérieure était bien fraîche.

Une organisation parfaite, avec des sas pour les relais (même si ce n’est pas facile de prendre le relais puis de déclencher sa montre, voire ses montres 😛), et un parcours très plaisant dans Châteauroux.

Au sein de l’équipe féminine : le souhait de courir en moins de 4h00, et l’espoir de boucler le marathon en moins de 3h45. Côté garçon, pas question de rentrer avec un temps supérieur à 2h50 (minima pour les qualifications au championnat de France master) et un temps visé de 2h45, voire 2h42 (sans vraiment prendre en compte la fameuse bosse…).

Pour les filles, le marathon bouclé en 3h33:26, et pour les garçons en 2h41:21. Deux très beaux résultats (respectivement 9ème équipe féminine sur 18, et 7ème équipe sur plus de 300 équipes engagées)! La qualification master hommes est donc obtenue! Pour les deux équipes, les temps de passage au fur et à mesure donnaient une avance confortable sur les prévisions. Les encouragements et surtout le sérieux et la détermination avec lesquels chacun a couru ont permis d’obtenir ces résultats. Cette course d’équipe, vécue en équipe où chacun a donné le meilleur de lui-même : une expérience à reconduire dans le futur.

A l’arrivée

Equipe féminine (Audrey Martin 24:24; Christelle Level 48:30; Laurence Aubry 29:26; Myriam Cueille 48:53; Annick Laurent 28:44 et Angélique Przybos 33:31), 174 sur 317 (9ème féminine sur 18) en 3h33:26

Equipe masculine (Stéphane Guillard 20:10; David Cheron 37:06; Hervé Chauris 19:00; Franck Dupré 37:49; Stéphane Martin 19:41 et Thierry Segerie 27:33), 7ème sur 317 en 2h41:21

Ambiance festive

Trail du Mont Sarrazin 2019

7 engagés en ce dimanche 27 octobre 2019, sur le trail du Mont Sarrazin (11 et 24 km).

Une partie des athlètes

Une première place (catégorie V2M) pour Thierry! Bravo à tous les athlètes.

Sur le 11 km :

  • Thierry Segerie, 10ème en 52’35 (1er V2M)
  • John O’Daly, 18ème en 56’09 (7ème V1M)
  • Bruno Duyck, 87ème en 1h10’00 (14ème V2M)
  • Maud Person, 105ème en 1h14’04 (5ème SEF)
  • Sylvie Pénas Dubois, 111ème en 1h14’34 (10ème V1F)

Sur le 24 km :

  • Frédéric Silvain, 57ème en 2h15’37 (26ème V1M)
  • Audrey Martin, 130ème en 2h42’51 (9ème V1F)

Grand Raid-Diagonale des Fous 2019
du 17 au 20 octobre 2019

« J’ai survécu », cette maxime orne le t-shirt jaune des finishers de la Diagonale des Fous… Désiré, convoité, ce simple t-shirt, marque de respect à la Réunion pour celui qui le porte, symbolise à lui seul l’objectif que s’étaient fixé 7 coureurs du Pays de Nemours Running Trail : franchir la ligne d’arrivée d’un parcours de 170 km et 9700 m de dénivelé positif en moins de 66 h en traversant la Réunion et ses cirques sur des chemins d’une extrême difficulté technique…

Seuls 5 d’entre nous toucheront ce bonheur ! Alain, après 70 km de course, à l’écoute de son corps fragilisé, a préféré ne pas entrer dans le cirque de Mafate et a terminé sa course dans le col du Taïbit. Patrick, quant à lui, a vu ses espoirs s’arrêter au sommet du Maïdo après quasi 115 km de course. La barrière horaire lui aura été fatale et c’est certainement une préparation tronquée par les blessures qui ne lui ont pas permis d’aller au bout du parcours malgré une formidable épopée qu’il faut ici saluer pleinement.

Au fil de la course, deux groupes se sont formés. Devant, toujours ensemble, Christophe et Anna (8ème membre du groupe) ont fait preuve de régularité pour terminer leur parcours en 52h 50 au cœur de la nuit, clôturant une superbe saison de trail pour eux deux.

Derrière, un groupe de 4 s’est constitué définitivement au sommet du Maïdo. Auparavant, Fred et Emmanuel avait traversé le cirque de Mafate ensemble à la suite de Joël qui était parti devant depuis Cilaos. Finalement, le trio va se retrouver sur la montée de Roche Plate. Michel, de son côté, parti prudemment, n’a eu de cesse de rattraper les autres. Le quatuor a donc affronté les 50 derniers km de la dernière nuit sans jamais se séparer. Il le fallait bien car certaines portions restaient très difficiles entre les ravines du chemin Kalla, le chemin des Anglais et les 700 m de D+ de la dernière montée vers le Colorado qui permet ensuite de plonger vers le stade de la Redoute. La ligne d’arrivée a été franchie en un peu plus de 61 h.

Tout au long de ce périple nous avons reçu le soutien de nos proches sur place : un sourire, un samoussa, une photo, une petite discussion… Merci à eux de nous avoir supportés aussi bien sur la course que durant les longs mois de préparation !

Un clin d’œil à Ludo qui nous a permis le meilleur repos possible à la Possession au cœur de la 3ème nuit : matelas, couvertures et réveil à la minute près !

Un clin d’œil à Alain qui est venu nous ravitailler trois km avant la fin de la descente du Maïdo et nous mobiliser pour la dernière nuit !

Un clin d’œil à Patrick qui a fait en sorte que toute la métropole regarde en direct notre arrivée !

Un clin d’œil à la famille d’Annick qui au sommet du Maïdo est venue nous rappeler les phrases de motivations concoctées par Laurent depuis trois semaines !

Une grosse pensée pour Laurent Mouchain, sa présence depuis de long mois à nos côtés… Pour quelqu’un qui avait dit qu’il ne nous suivrait pas sur la course, il va devoir expliquer à Emmanuel et Fred pourquoi ils ont reçu des conseils au cœur de la nuit dans Mafate par SMS…

Un grand merci à l’ensemble des encouragements reçus par SMS, par Messenger de tous les coureurs du PNRT et de nos proches en métropole ! Quel plaisir de savoir que vous êtes poussés par un élan collectif !

Au final, Emmanuel, Michel, Christophe et Anna ont bouclé leur première Diagonale des Fous. Pour Joël et Fred, c’est un deuxième Grand Raid qui s’inscrit à leur palmarès !

Résultats individuels :

  • Poncelet Christophe : 52h49’57, 1239ème
  • Postigo Emmanuel : 61h02’28, 1864ème
  • Rivière Frédéric : 61h02’29, 1865ème
  • Goubin Joël : 61h02’29, 1865ème ex æquo avec Frédéric
  • Rohr Michel : 61h02’31 , 1868ème

Nous avions inscrit une équipe sous le nom de « Péi de Nemours lè là » (au total : 59 équipes inscrites).

Classement équipe homme :

  • 38ème sur 39 équipes classées.

Classement général :

  • 43ème sur 44 équipes classées.

Christelle Level, 3ème V3F des championnats de France de marathon 2019!

Felicitations à Christelle pour son podium à l’occasion des championnats de France de marathon à Metz (dimanche 13 octobre 2019).

Christelle raconte : « Après un départ un peu rapide avec un circuit de 10 km en ville, retour au calme en découvrant la campagne environnante. Les nombreux faux plats me rappellent vite à l’ordre et je reprends un rythme plus raisonnable qui va me permettre de gérer le dénivelé jusqu’au bout. Sans coup de pompe, j’atteins enfin le but en 3:59:54.  A ma grande surprise, je suis accueillie avec une invitation à me rendre directement au stand protocole pour la remise des médailles car je suis 3ème de ma catégorie, attendue avec impatience par les 2 premières! »

« En résumé, marathon difficile à cause du dénivelé mais je suis doublement contente, je suis restée en dessous des 4 heures, et je fais un podium. »

Bravo à elle pour cet exploit!

Lyrican Trail 2019

5ème édition du Lyrican Trail placé sous le signe de l’été indien en ce 13 octobre. De nombreux engagés parmi les athlètes du Pays de Nemours Running Trail sur les 12 et 23 km.

Quelques athlètes matinaux, avant le départ

John raconte :
« J’avais en tête de faire le 23 km mais sur l’avis de Laurent, un de nos coachs, et mon manque de préparation pour cette distance, j’ai basculé à la dernière minute sur le 12 km… Un choix judicieux car j’ai pu prendre beaucoup de plaisir !

Les coureurs de tête sont partis extrêmement vite et les 2 premiers kilomètres de plat dans le très beau village de Larchant ont permis au peloton de s’étirer. Puis le parcours s’est rapidement durci, laissant place à une succession de côtes et de descentes entrecoupées d’un peu de plat. Un profil de course que j’apprécie particulièrement et qui m’a permis d’obtenir une belle 15ème place (4ème en V1) ! »

En montée ou en descente

De très nombreux podiums sur ces deux courses exigeantes :

12 km (415 D+) :

  • Valentin Benard, 4ème en 57:28 (2ème SEM)
  • Thierry Segerie, 7ème en 1:02:35 (1er V2M)
  • John O’Daly, 15ème en 1:07:33 (4ème V1M)
  • Anaïs Pasqualini, 20ème en 1:09:02 (1ère V1F)
  • Angélique Przybos, 43ème en 1:18:48 (3ème V1F)
  • Bruno Detilleux, 106ème en 1:33:44 (25ème V2M)
  • Céline Parmentier, 107ème en 1:34:06 (5ème V2F)

Sur le 23 km (915 D+) :

  • Hervé Chauris, 15ème en 2:19:33 (7ème V1M)
  • Pascal Benard, 27ème en 2:29:18 (3ème V2M)
  • Frédéric Silvain, 79ème en 2:49:58 (30ème V1M)

Bravo à tous!