Marathon de Caen

« Courseulles-sur-Mer, le départ du marathon de Caen va être donné. Je suis assez loin de la ligne de départ et je suis fébrile car cette distance me fait peur. Je m’élance beaucoup plus vite que prévu mais je me sens bien. Pour l’instant…

Au 26ème km, mal alimenté et parti trop vite, c’est le fameux mur. Au mental, je termine dans la souffrance. L’objectif de moins de 3h30 est atteint : 3h25’01’’. Je suis heureux.

C’était en juin 2014 et je venais de boucler mon premier marathon ! 

5 ans plus tard, après beaucoup de km courus, de l’expérience acquise et la prise en main par Laurent puis Pascal, je me présente mieux armé pour ce même marathon.

Inscrit depuis longtemps, je décide de le courir sans rechercher le chrono à tout prix. Je redoute la blessure car le rythme depuis février a été fou. Du plaisir d’être là avant tout et parcourir les 42,195km sans souffrir (de trop!). 2h59’ ce serait parfait.

Cette fois, je suis placé avec les élites, à quelques cm de la ligne. Le départ est donné sous une chaleur importante. Le vent, très présent est sur le côté. Je laisse mes jambes galoper au rythme qu’elles souhaitent. Les 10 premiers km sont très rapides (trop!). Ensuite, je commence à ralentir sérieusement. J’ai un peu mal au ventre suite à un problème d’alimentation le matin mais surtout une douleur à la hanche qui revient après m’avoir laissé tranquille la dernière semaine. Apres 16km, il nous faut maintenant affronter le vent bien de face. Ça va être long … Tant pis pour le moins de 3h je comprends avant la mi-parcours qu’en plus du refus de souffrir, je ne suis pas dans un grand jour. Ça ne va pas être facile. Visons donc le moins de 3h05 (chrono pour la qualif même s’il n’y a plus de minima). Parfois, l’esprit de compétition revient dès qu’un concurrent me double. Mais rapidement, je lâche car je suis à la peine. Mon rythme s’écroule au fur et à mesure des km mais pas mon classement car je double aussi des coureurs complètement à l’agonie. Ce marathon de Caen est vraiment très dur !

La fin en descente me permet de finir correctement et de passer la ligne en 3h01’47’’. Un peu déçu quand même mais j’en sors indemne et sans courbatures.

Mention spéciale au ravitaillement gastronomique à l’arrivée, un régal avec toutes ces spécialités.

Maintenant… repos ! »

Franck

10 km de Melun

En ce vendredi 7 juin se déroulaient les 39èmes foulées melunaises, course organisée le vendredi soir comme chaque année. Beaucoup de vent pour cette édition, ce qui n’a pas empêché nos 2 coureurs du PNRT de faire de bons résultats.

Brigitte Da Silva termine 57ème sur 315 participants en 40min05s (4ème féminine et 1ère V1F).

Quant à Laurent Bourgoin, il termine 94ème en 43min31s (85ème homme et 8ème V2M).

Bravo à eux 2 !

Trail du gypaëte

Trail de la Ptiote ➡️ 6 ème Scratch !!! (Dans les Alpes, où il y a des petites montées, presque comme par chez moi 🛣)

Au mois de janvier, je vois que le calendrier 2019 nous offre un week end de 4 jours. 📅
L’idée qui me vient direct à l’esprit est de partir et pourquoi pas faire un petit trail à la montagne ⛰ (Mon premier). 

Je regarde le calendrier des trails, et là je découvre le Trail du Gypaëte sur Cluses. 
Dans la foulée je m’inscris sur le 14 km (Trail de la Ptiote). 🏃‍♂️⛰

Je reviens brièvement sur l’entrainement ⌚ qui a commencé avec Laurent (mon entraîneur, et pour d’autres athlètes également) fin décembre… 🎅 Lui qui a passé des heures sur la piste pour me faire progresser 🔝, lui qui devait m’emmener sur le 10 km de Lisses pour tenter la qualification pour les championnats de France du 10km…!! ⚠️
Et là mi Mars, une fracture de fatigue du pied droit survient… 😭😭😭Tout s’écroule, pour lui (je pense) et pour moi (encore plus)…! 
Coupure pendant 2 mois, sans mettre les baskets ou presque…!! 😢 Donc j’enfourche le vélo pour compenser un peu… Car j’ai toujours dans l’idée ce trail le 1er Juin…! ⏳

Je reprends un programme très léger en alternance course/marche le 20 Avril… 🏃‍🚶‍🏃‍🚶‍
Et là nouvel arrêt peu de temps après avoir repris.. Petite déchirure dans le mollet gauche…! 😢

Je reprends la course à pied le 20 Mai…! 😍 Donc je sais très bien que sans entraînement depuis 2 mois et demi la course du 1er juin s’annonce très difficile mais je vais essayer…! Surtout que c’est à la montagne ⛰ et que j’habite en plaine 🛣 donc niveau dénivelé, faut chercher les ponts d’autoroute pour augmenter le D+. (Humour)

Une fois arrivé sur place, le jeudi, aussitôt j’enfile les baskets pour aller repérer une partie du parcours du samedi. 12km ▶️ 650m D+. 
Le vendredi idem 8km ▶️ 650m D+. 

Le samedi matin au réveil, les cuisses piquent vraiment. Je me dis que ça va être compliqué mais avec le peu d’entraînement, je ne m’attends pas à grand chose…!! 🤔 Juste prendre du plaisir Et se dépouiller (Ba oui hein? Un Benard quand il a un dossard il est un peu bête… il se déchire jusqu’à plus pouvoir avancer…). 

Depart 14h00 et ça part très vite…!! 
Apres 4km, je dois être 10ème, dès que c’est en faux-plat montant impossible de courir contrairement aux autres donc je marche… 🚶‍
Et on me double… 😔
Au 4ème km, on arrive au pied d’un MUR , je l’avais repéré 2 jours avant donc je savais à quoi m’attendre…!! 1km en 12’26 en plein « cagnard »… 🌞🌡 L’enfer mais je pousse fort, je remonte à la 7ème place…!! 🎖

On bascule au col, direction le lac Benit et une descente de 9km pour 1160m D-…!! Mes cuissots ne vont pas apprécier…!! 😤

Peu de temps après la bascule, je double un concurrent et me place en 6ème position que je conserverai jusqu’à l’arrivée…! 🏆
Une descente technique, des racines, de la boue, du plat (On relance la machine). Et enfin la ligne d’arrivée. 

Temps final :
➡️1h21min05sec. ⌚
➡️6ème Scratch. 🎖

Une petite victoire pour moi face aux « montagnards » du coin!! Une place inespéré, avant de prendre le départ. 
Merci à tout le monde, merci à Laurent, merci à mon kiné et merci au PNRT. 

J-15 ▶️ Trail de la Vallée des Lacs.

Valentin

Trail de l’archange – Mont Saint Michel

Samedi 25 mai Fabrice Mandreux participait au trail de l’archange au pied du Mont Saint Michel. Une petite idée de la course de 53km racontée par Fabrice lui-même :

« Un petit bonjour de la Normandie et du Mont Saint Michel où se déroulait samedi le Trail de l’archange. J’y ai pris beaucoup plus de plaisir que l’année dernière, peut être parce que je connaissais et que j’ai pu pleinement l’apprécier… Il est vraiment joli. Paysages atypiques, qui changent des trails « classiques ». Certes il n’y a pas le dénivelé des montagnes mais certains passages amènent une difficulté qui ne vous laissera pas indifférend. C’est la seule course du we qui vous amènera dans le mont Saint Michel, et ça, c’est super sympa, ne serai ce que pour la vue lors du ravito final ! Je recommande !
Sur 836 partants, 644 arriveront à destination. Je termine 10ème au scratch en 4h33mn, et 4ème M1. »

Bravo pour la performance !


Trail des Chateaux

C’est du côté d’Orleans que Vincent Billard et un petit bout de sa famille ont participé au trail des Châteaux.

« C’est avec une météo idéale que Paulin, Fabien mon beau frère et moi-même avons pris le départ du trail des Châteaux.
Parcours très agréable, assez plat mais technique en forêt d’Orléans, dans une ambiance très conviviale !
Paulin sur le 7,5 km termine 16ème sur 264 en 33min06s
Fabien sur le 15 km termine 79ème sur 265 en 1h23min03s
Vincent sur le 22 km termine 28ème sur 167  en 1h48min44s »

Bravo à eux 3 !