Le Maratrail des Passerelles

Le dimanche 11 juillet, 5 athlètes du Pays de Nemours Running Trail, Anne-Marie, Audrey M, Carole, John et Pascal, s’élançaient sur le parcours du Maratrail des Passerelles du Monteynard dans le Vercors.

Le Maratrail des Passerelles, ce sont 42,5 km, 2800 m de dénivelé positif, des descentes techniques et difficiles et entre 6h pour les uns et 8h40 d’efforts pour les autres.

Ce sont également des paysages magnifiques, la montée du Mont Sénépi, 2X2 passerelles himalayennes à passer au-dessus de l’Ebron et du Drac, une organisation au top, des bénévoles adorables et des encouragements de spectateurs super sympa dans les villages tout au long du parcours.

Le Maratrail des Passerelles, ce sont aussi près de 4 mois de préparation en amont, durant lesquelles se sont succédées des séances de renforcement musculaire, des séances de côtes, des sorties longues alternant la course à pied, le vélo, voire les 2 lors de séances de run and bike.

Et c’est également la déception de Sophie B, contrainte à l’abandon dans la dernière semaine pour des raisons de santé.

Merci à Pascal pour ses entrainements et son accompagnement bienveillant durant toutes ces semaines et à Laurent pour sa supervisation et ses conseils pendant cette préparation.

Merci aux athlètes du PNRT pour leur soutien lors des séances partagées et à leurs encouragements d’avant course, à nos conjoints pour leur soutien pendant la préparation.

Et enfin, merci à Stéphane, Flora, Alban, Claire, François et Audrey L reporter de choc, nos supporters du WE qui nous ont bien soutenus dans les moments difficiles.

Chacune et chacun a atteint son objectif, finir cette course bien sûr mais également selon les uns ou les autres, vaincre sa peur du vide, gravir 1500 m de dénivelé positif d’une traite ou tenir la course malgré une cheville ou une côte défaillantes…

Nous sommes fiers d’avoir porté les couleurs de Vaincre la Mucovisicdose durant cette course et d’avoir donné notre souffle pour celles et ceux qui en manquent.

Résultats (42 km, 2800 m D+, sur 678 coureurs classés) .

  • Pascal Benard, 134ème en 6h07’32s  2ème M4M
  • John O’Daly, 290ème en 6h54’39s 49ème M1M
  • Anne-Marie Chèvre, 589ème en 8h39’53s 14ème M3F
  • Audrey Martin, 590ème en 8h39’53s 30ème M1F
  • Carole Benard, 591ème en 8h39’53s 15ème M3F

10 km du Run in Gât 2021
Qualification pour les France du 10 km pour David Cheron

Très grosse performance pour David Cheron ce week-end, avec un 10 km couru en 34:48s (temps officiel), qui lui permet de se qualifier pour les championnats de France FFA 10 km. David raconte :

«J’ai participé au 10 km de Louzouer, qualificatif au championnat de France. Minima 35 min pour les M0M. Résultats : 4ème sur plus de 200 coureurs en 34:48s donc qualifié mais j’attends tout de même l’officialisation 😋. 
Je remercie grandement Laurent pour son coaching, ses conseils et son temps. Je suis trop content d’avoir réussi ce Chrono.  Place maintenant au prochain défi que Laurent m’a lancé avec la course de l’heure sur piste à Montereau la semaine prochaine. 
»

A noter que le précédent record de David était de 35:31s lors de l’Avonnaise 2020. Vraiment une très grosse performance!

Sur la ligne de départ

Les résultats officiels du 10 km sur le site de la FFA.

David Cheron, 4ème au scratch, 3ème M0M en 34:48s (qi)

Le Trail de Corté
Des podiums pour les deux athlètes engagées

Direction la Corse, sur les terres d’Angélique qui raconte le week-end en compagnie de Myriam et de Christelle :

«Trail de Corté de 17,420 km avec 650 de dénivelé D+ du 8 juillet 2021. Christelle n’a pas pu être avec nous  pour des raisons personnelles. Trail de U GIRU DI TUMBONE. 18h00 départ à la Mairie de Corté où nous partons sur une montée où se trouve l’arche en centre ville à une bonne allure pour arriver à une descente et des montées environ 3 km pour nous amener sur environ 4 km de montées interminables en plein cagnard. Pas facile d’avoir et d’assurer une bonne cadence mais on ne lâche rien chacune à notre niveau avec cette chaleur étouffante.

Ouf, enfin au bout de ce périple avec un paysage à « couper le souffle« . Et voilà une partie qu’on aime pour reprendre un peu d’allure : petites descentes et montées dans une partie boisée avec un tracé étroit et très pierreux jusqu’au ravitaillement où nous avons été fortement applaudis par les bénévoles de Corse avec une petite pause de bonne chose.Nous entamons une bonne partie de descentes avec pour moi de très bonne sensations et des dépassement de quelques athlètes et pour Myriam une prudence pour sa cheville, liée à sa reprise de la course. Beaucoup de pierres et des descentes assez pentues qui vont nous mener sur encore une grande montée en béton d’où nous voyons Corté. Et je dépasse encore des athlètes car je cours sur cette montée où d’autres marchent Il me reste encore du jus.. Enfin l’arrivée avec un petit détour près de la citadelle pour finir sur la descente de pavés où les habitants et touristes applaudissent jusqu’à la ligne droite de l’arrivée.

Quelle joie pour nous deux d’avoir fait ce trail exigeant mentalement et physiquement par son tracé et cette chaleur. Et d’avoir donné son souffle et de faire partie du PNRT.

Bonne surprise pour chacune car 2 podiums, un pour Myriam 2ème M3F en 2h28’36, 30ème au scratch féminin. Et pour moi 1ère M2F en 2h04’20 soit 10ème au scratch féminin.»

Une affiche alléchante
Les deux athlètes récompensées

Félicitations à Angélique et à Myriam pour leur très belle course!

Resultats (17,420 km, 650 D+)

  • Angélique Przybos, 1ère M2F en 2h04’20 » soit 10ème au scratch féminin
  • Myriam Cueille, 2ème M3F en 2h28’36 » 30ème au scratch

En quête de Sens
Retour gagnant à la compétition

Les dernières courses, les Foulées du bord de Loire et la Petite Nemourienne, dataient d’octobre 2020. Les courses virtuelles ne remplaçaient pas vraiment la compétition et le plaisir de courir ensemble. C’est dire si les épreuves de Sens proposées ce week-end étaient attendues. Heureusement, absence de compétition n’a pas rimé avec absence de préparation. Bien au contraire, nos entraîneurs ont su nous motiver et très bien nous préparer. Au programme le jour J : des distances variées pour le plaisir de chacun.

Avant la course

La difficulté principale a certainement été la chaleur. D’un côté, les chemins n’étaient pas boueux (ou très peu), mais d’un autre côté, les organismes ne sont pas encore habitués à courir sous la chaleur. Si les parties vallonnées étaient boisées, les 5 premiers et 5 derniers kilomètres étaient bien au soleil.

Retour gagnant, avec plein de podiums par catégorie (même si seuls les trois premiers au scratch étaient officiellement récompensés).

Une mention spéciale pour Stéphane Martin qui s’est lancé sur le 60 km par la forte chaleur et qui a du abandonner, mais qui a eu le mérite de courir les 34 premiers kilomètres.

Pendant la course

Enfin, ce rendez-vous était une étape importante pour Audrey, Anne-Marie, Carole et Sophie, avant le trail des Passerelles en juillet.

La journée s’est terminée autour d’un repas convivial, toujours dans le respect des conditions sanitaires. Merci aux organisateurs d’avoir pu maintenir les courses de ce week-end et bravo à tous les participants. Place maintenant à la récup!

Repas convivial

Résultats

Sur 184 participants (12 km)

  • Franck Dupré, 1:01:29, 15ème, 2ème M3M
  • Jean-Hugues Rivière, 1:27:48, 99ème, 10ème M2M

Sur 221 participants (19 km)

  • David Cheron, 1:21:44, 5ème, 1er M0M
  • Vincent Billard, 1:48:58, 34ème, 1er M3M
  • Angélique Przybos, 1:50:57, 38ème, 1ère M2F
  • Gérard Bohic, 1:51:23, 42ème, 4ème M4M
  • Christelle Level, 1:53:22, 50ème, 1ère M5F
  • Jean-Luc Rebelo, 1:56:44, 61ème, 7ème M2M
  • Laure Claveau, 2:01:30, 84ème, 1ère M0F
  • Danièle Rondeau, 2:08:08, 121ème, 2ème M5F
  • Bruno Duyck, 2:16:46, 152ème, 11ème M4M
  • Emmanuel Postigo, 2:27:13, 175ème, 21ème M2M

Sur 183 participants (34 km)

  • Hervé Chauris, 3:05:21, 14ème, 2ème M2M
  • Audrey Martin, 4:25:03, 126ème, 5ème M1F
  • Anne-Marie Chèvre, 4:25:03, 127ème, 2ème M3F
  • Karim Melmechri, 4:36:29, 141ème, 14ème M3M
  • Carole Benard, 4:38:24, 144ème, 4ème M3F
  • Joël Goubin, 4:43:03, 146ème, 5ème M5M
  • Sophie Bourgeois, 4:52:39, 156ème, 6ème M3F