Tous les articles par Hervé

Les Gendarmes et les Voleurs de Temps
Ambazac 2023

Après 2018 (et pour certains 2013), retour à Ambazac à l’occasion de la sortie club du Pays de Nemours Running Trail. Pour rejoindre le lieu des courses, Annick et Laurent M., et dans une moindre mesure Sylvie et Bruno D., sont venus à vélo pour se lancer un nouveau défi sportif. Les « Voleurs de Temps » avaient ciblé l’hôtel, avec un « retour aux années 70 » selon les mots de Christelle, mais des chambres fonctionnelles et surtout une grande salle conviviale pour les repas. L’hôtelier très accueillant avait peut-être compris que tout le groupe venait à vélo avant d’enchaîner avec une course difficile : le samedi soir, il servait un menu spécial coureur avec des proportions XXL.

Les chevaux – gendarmes – au départ, avec les coureurs – voleurs – au dernier plan, sur Carmina Burana

Si les ruisseaux étaient anormalement asséchés, les courses n’étaient pas pour autant plus faciles, bien au contraire : cette année, la chaleur a fait son grand retour et les organismes ont beaucoup souffert. Fred ne dira pas le contraire : la déshydratation aura pris le dessus et nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Au programme, 10 km (dimanche après-midi alors que l’orage menaçait), 20 km (samedi après-midi) et les 32 et 52 km (départs dimanche matin), ainsi que la randonnée (dimanche matin) suivie par plusieurs conjoints. S’il ne fallait mettre en avant qu’un seul coureur, ce serait bien difficile, tant chacun a vraiment donné de lui-même. Ce pourrait être Stéphane, soutenu par un Karim bienveillant, qui termine son premier 52 km, ou encore Laurent F., toujours sur le 52 km, ou encore Laure, Brigitte, Danièle, David ou Laurent pour leur podium. Le choix est fait : ce sera cette fois-ci Fabrice. Il participait au 32 km (1250 D+), manche TTN au label international, et termine sur la 2ème marche du podium dans sa catégorie. Fabrice a rejoint le club du Pays de Nemours Running Trail en septembre dernier. Il n’a pas été épargné par les blessures. A l’occasion d’Ambazac, il a révélé son visage de grimpeur et son passé de montagnard. Il aime les côtes et le parcours lui convenait parfaitement. Il a aussi pu bénéficier des conseils de Laurent M. pendant la course (tous deux terminent main dans la main). Félicitations à lui.

Plusieurs qualifications pour les championnats de France de trail court sont certainement acquises, mais pour cela il faut désormais terminer une manche TTN mais aussi atteindre une certaine vitesse VK-trail. Attendons donc encore un peu.

Le dimanche soir, des podiums improvisés à l’hôtel ont permis de récompenser les athlètes. Ce week-end, placé sous le soleil, restera comme un vrai moment de convivialité au sein du club du Pays de Nemours Running Trail.

Résultats (10 km, 210 D+, 693 personnes à l’arrivée) :

  • Hugo Detilleux, 51ème en 50:59 (10ème ESM)
  • Laure Claveau, 55ème en 51:41 (1ère M0F)
  • Brigitte Da Silva, 62ème en 50:04 (2ème M2F)
  • Jean-Luc Rebelo, 104ème en 56:12 (4ème M3M)
  • Christophe Piet, 165ème en 1:00:06 (14ème M2M)
  • Danièle Rondeau, 201ème en 1:02:19 (2ème M5F)
  • Christelle Level, 236ème en 1:04:02 (6ème M5F)
  • Sylvie Duyck, 493ème en 1:15:37 (10ème M4F)
  • Bruno Detilleux, 498ème en 1:15:46 (16ème M4M)
  • Emmanuel Postigo, 552ème en 1:18:23 (32ème M3M)
  • Annick Laurent, 553ème en 1:18:23 (15ème M5F)

Résultats (20 km, 540 D+, 763 personnes à l’arrivée) :

  • Emmanuel Postigo, 418ème en 2:29:20 (43ème M3M)
  • Bruno Duyck, 459ème en 2:32:07 (35ème M4M)

Résultats (32,2 km, 1210 D+, 1093 personnes à l’arrivée) :

  • David Cheron, 29ème en 2:51:08 (1er M1M)
  • Hervé Chauris, 50ème en 3:00:16 (4ème M3M)
  • Laurent Mouchain, 178ème en 3:32:38 (1er M6M)
  • Fabrice Giudicelli, 179ème en 3:32:39 (2ème M5M)
  • Dominique Lefevre, 374ème en 3:54:17 (26ème M4M)
  • Yann Fillastre, 499ème en 4:07:14 (31ème M4M)
  • Angélique Przybos, 500ème en 4:07:16 (9ème M3F)
  • Anne-Marie Chèvre, 686ème en 4:26:23 (7ème M4F)
  • Eric Dorée, 781ème en 4:37:14 (109ème M3M)
  • Jean-Luc Correggio, 896ème en 4:51:44 (63ème M4M)

Résultats (52 km, 1750 D+, 308 personnes à l’arrivée) :

  • Laurent Fillastre, 105ème en 6:32:54 (12ème M3M)
  • Karim Belmechri, 270ème en 7:58:22 (49ème M3M)
  • Stéphane Martin, 284ème en 8:09:19 (54ème M2M)

Trail du coteau de la Grande-Paroisse

John raconte la première édition du Trail du coteau.

« Avec certain·e·s qui n’ont pas pu faire le déplacement à la sortie de fin d’année du Pays de Nemours Running Trail, nous nous sommes retrouvés à la Grande-Paroisse pour la première édition du Trail du coteau. Myriam et moi-même sur le 9 km et Vincent sur le 18 km. Sur le petit parcours, nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer : un départ rapide en partant de la base de loisir, une côte sympa, du faux plats, une descente et un tour du lac pour une dernière relance… et reprendre le concurrent devant moi! 😀 »

Anthony, Vincent, Myriam et John
Le profil de la course

Un petit clin d’œil à Anthony qui compte nous rejoindre pour la saison prochaine.

Résultats (9 km, sur 79 participants) :

  • John O’Daly, 18ème en 42:03 (2ème M2M)
  • Anthony Dubois, 20ème en 43:21 (4ème M0M)
  • Myriam Cueille, 30ème en 46:59 (2ème M3F)

Résultats (19 km, 145 participants) :

  • Vincent Billard, 95ème en 1:44:10 (15ème M3M)

Semi-marathon de Troyes

Briséis n’avait pas pu prendre le départ du semi-marathon d’Orléans : elle s’est rattrapée de la plus belle des manières ce week-end à Troyes.

« Je ne me serais jamais imaginée sur un semi-marathon, bien trop long à mon goût, car je pensais que c’était dur comme un 10 km mais multiplié par deux… Et finalement, entraînée par Virginie et Angélique, je me suis laissé tenter, surtout quand on m’a dit que les entraînements étaient… agréables (si, si!). Et en effet, l’allure semi, ce n’est que quelques secondes de plus au kilomètre que l’allure du 10 km, mais ce sont des sensations tout autres. Il faut être concentré, mais c’est une allure qui reste confortable.

Alors, je me suis lancée avec enthousiasme, d’autant que les minimas pour les championnats de France, à ma grande surprise, étaient tout à fait à ma portée, la barre étant moins haute que sur le 10 km… Un peu trop d’enthousiasme d’ailleurs : un manque de vigilance à l’échauffement, et c’est la chute! Genou HS pendant 10 jours, les copains partent faire le semi d’Orléans sans moi, et je suis inconsolable… Jusqu’à ce que Laurent me propose de m’inscrire au semi de Troyes. Alors, c’est reparti, je reprends l’entraînement, mais cette fois c’est un peu solitaire : les copains préparent déjà les trails d’Ambazac et j’ai dû faire mes séances toute seule, ou presque. Tout comme la course elle-même, alors que j’avais pris l’habitude d’avoir les copains et de ne pas devoir chercher le départ ou à qui donner ma veste! Heureusement, j’ai pu apercevoir (quelques instants…) un ancien de St Pierre, avec son dossard n°0001, et ça m’a donné du courage!

La course elle-même a été très agréable, je me suis concentrée sur mon allure tout du long et l’objectif chronométrique a été atteint. Certes, j’aurais voulu pouvoir accélérer un peu au 18ème km, mais les jambes ne répondaient plus trop ; dommage, au 17ème j’avais encore de bonnes sensations mais j’ai laissé partir mon petit groupe quand il a accéléré un peu brusquement car j’ai eu peur de ne pas tenir.

Très belle expérience en tout cas, et j’ai hâte d’aller à Belfort pour refaire un semi, avec l’équipe cette fois-ci!

Un grand MERCI à Laurent M. pour le plan d’entraînement, son suivi et ses conseils avisés.»

Briséis bien entourée

Résultats (semi-marathon de Troyes, 1376 arrivants)

  • Briséis Dario, 319ème en 1:36:47 (4ème M0F), qi

La Buissionnière 2023
Pour garder le rythme

A deux semaines d’Ambazac (les Gendarmes et les Voleurs de Temps), Laurent avait proposé aux athlètes du Pays de Nemours Running Trail de participer à la course nature de la Buissionnère (Vaux-le-Pénil). Pas de vraies difficultés sur les deux parcours (11 et 22 km), en dehors de quelques parties assez boueuses. Le reste était roulant et remplissait parfaitement l’objectif de garder le rythme.

Les classements après quelques centaines de mètres semblaient deja figés, à condition de bien terminer la course. Par exemple, David se plaçait dès le début aux avants-postes et termine 3ème au général. Plein de podiums à l’arrivée sur les 2 courses, et des récompenses en nature (macarons traditionnels, bière locale et des fleurs).

Brigitte termine à la premiere place chez les féminines et marque 100 précieux points dans le cadre du Challenge Trail Découverte. Le même jour, Laure courrait à Armentières sur 16 km et réussit à marquer 98 points. Dans le classement provisoire, seuls 4 points séparent la 2ème de la 4ème (Laure), avec Brigitte intercalée en 3ème position. Une véritable compétition pour les premières places !

Donner son souffle
Sur le point de partir
Samuel, Christelle et Myriam récompensés

Résultats (11 km, sur 143 arrivants)

  • Samuel Emery, 13ème en 50:22 (1er M0M)
  • Myriam Cueille, 42ème en 1:00:00 (1ère M3F)
  • Bruno Duyck, 54ème en 1:02:59 (6ème M4M)
  • Christelle Level, 64ème en 1:05:00 (1ère M5F)
  • Sylvie Duyck, 99ème en 1:12:47 (2ème M4F)
  • Annick Laurent, 112ème en 1:17:18 (2ème M5F)

Résultats (22 km, sur 109 arrivants)

  • David Cheron, 3ème en 1:32:20 (1er M1M)
  • Hervé Chauris, 6ème en 1:39:41 (1er M3M)
  • Laurent Mouchain, 24ème en 1:52:49 (1er M6M)
  • Fabrice Giudicelli, 27ème en 1:53:52 (2ème M5M)
  • Brigitte Da Silva, 28ème (1ère féminine) en 1:54:09 (1ère M2F)
  • Dominique Lefèvre, 29ème en 1:54:13 (3ème M4M)
  • Angélique Przybos, 46ème en 2:01:53 (2ème M3F)
  • Eric Dorée, 75ème en 2:14:52 (9ème M3M)
  • Karim Belmechri, 89ème en 2:22:49 (14ème M3M)

Gouaix 2023

Dans le cadre du Challenge Trail Découverte 2023, Laure participait à la course de Gouaix dans des conditions très boueuses. Elle raconte :

« Me voici partie à Gouaix, course faisant partie du challenge trail. J’appréhende un peu ces 18 km ; des petites douleurs m’ont empêchée d’être rigoureuse ces dernières semaines sur mes entraînements.

Sur la ligne de départ, l’organisateur nous annonce un parcours très boueux. Je confirme, la pluie constante de la veille a rendu le parcours très glissant, notamment en forêt. Elle s’invitera aussi pendant la course mais sera salutaire pour rafraîchir ! 

Je prends le départ sans douleur, ouf ! Très rapidement, une longue montée apparaît. Le profil de ce trail : des longues montées (voire très longues mais pas abruptes) suivies de longues descentes permettant de dérouler. Il y aura finalement peu de parties très techniques. 

Sur la première moitié du parcours, nous sommes trois femmes à courir au même rythme. Puis  l’une d’entre elles a eu un regain de vitalité et nous a lâchées  (elle terminera 3ème avec une belle avance). Nous sommes donc deux à batailler pour ces fameux points au challenge. Je la double dans les côtes, elle me rattrape dans les descentes (toujours pas mon fort). Je réussis tout de même à la distancer un peu plus sur les derniers kilomètres mais elle n’est pas loin. Je crois en cette 4ème place mais c’était sans compter sur sa remontée sur le dernier kilomètre (que de la descente).  Prochaine étape : Armentières en Brie le 14 mai. » 

Bravo à Laure pour les 94 points marqués au Challenge et bonne prochaine course!

Résultats (18 km, 157 participants)

  • Laure Claveau, 44ème en 1:37:47, 1ère M0F