Championnat de France de semi-marathon 2019
A Vannes, sous le soleil

Avant la course, de face…

Ce dimanche 15 septembre était un grand rendez-vous pour 5 athlètes du PNRT : la qualification obtenue, les voilà partis pour les championnats de France de semi-marathon. Si la course à pied permet à certain(e)s de découvrir que Vannes se trouve en Bretagne (@Audrey – @Angélique), elle permet à d’autres de voir qu’il ne pleut pas tous les jours dans cette magnifique région !

Après un samedi très cool à reconnaître les lieux puis une bonne nuit de sommeil, enfin le jour J…

Le départ sera donné à 13h, heure inhabituelle à laquelle les corps sont plus habitués à manger qu’à courir ! Après un échauffement sérieux sous la chaleur, nous rejoignons le SAS des qualifiés. L’attente en plein soleil nous maintient en ébullition, il va vraiment faire très chaud ! Et le pire est à venir…

… et de dos

Le récit de la course par Franck  :

« C’est parti ! Placé dans la deuxième moitié du SAS (c’était une erreur), avec Fab, nous passons le premier km à zigzaguer pour doubler. Le deuxième km nous permet d’atteindre la vitesse demandée par le coach. Je me rends compte alors que la course ne va pas se passer comme prévu. Je réagis immédiatement et décide d’adopter un rythme que je pourrai tenir pendant les 19 km restants. Un petit mot d’encouragement à Brigitte (bien placée dans le SAS la stratège !) puis je vois Fab s’éloigner. Je garde mon allure de sénateur, je ralentis peu dans les côtes (très très nombreuses) mais je récupère mon souffle dans les descentes en ne cherchant pas à rattraper le temps perdu. »

« Après avoir retrouvé Fab vers le 10ème km, me voilà bien installé dans mon rythme. Les coureurs ne sont pas au mieux. Je vois une athlète sur le bord en train de pleurer, des coureurs marcher dans les côtes alors qu’ils sont capables de courir le semi en moins d’1h20. C’est une véritable hécatombe. J’entends « allez Franck », c’est Lionel que je viens de dépasser. Je l’encourage puis reprends mon rythme. A partir du 15ème, je rattrape enfin des masters 1. C’est bon pour le classement ça !!! Au 18ème, je lâche tout ce qui me reste jusqu’au sprint final dans le stade de Vannes. Juste derrière moi, un coureur s’effondre. Il sera évacué sur civière. Tous les athlètes du PNRT arrivent, dépités, regardant le chrono sans y croire … »

« Heureusement, tout notre groupe est en bonne santé et c’est bien ça le principal. La course à pied doit rester un plaisir et même si ce semi risque de rester pendant longtemps dans nos mémoires, il faudra passer à autre chose, à un autre objectif pour rebondir… »

Bilan sur 1035 arrivants (beaucoup d’abandons) : 

  • 248ème Franck Dupré en 1h26’42 (101ème VH1)
  • 313ème Fabrice Mandreux en 1h29’44 (124ème VH1)
  • 499ème Stéphane Guillard en 1h38’09 (143ème VH2)
  • 574ème Brigitte Da Silva en 1h41’14 (37ème VF1)
  • 915ème Angélique Przybos en 1h58’23 (136ème VF1)
Retrouvailles avec notre pote Lionel

Bravo à tous les athlètes!

Le club du Pays de Nemours Running Trail

Vous courez, vous souhaitez venir nous rencontrer pour courir, progresser, prendre du plaisir? Vous n’avez peut-être pas pu vous rendre au forum des sports de Nemours St-Pierre-lès-Nemours, le samedi 7 Septembre.
Nous vous invitons à venir nous rejoindre le mercredi à 18h30 ou le samedi à 10h au stade intercommunal de St-PIerre-lès-Nemours (vestaires rez-de-chaussée du bâtiment).

Venez simplement essayer!

Forum des sports 2019

Le Pays de Nemours Running Trail sera présent au Forum des Sports le samedi 7 septembre au stade de St Pierre-lès-Nemours.

nos couleurs…

Vous courez, vous voulez progresser, vous voulez courir en groupe, profitez de cette journée pour venir nous rencontrer. Vous pouvez aussi venir suivre un entraînement. Nous vous donnons rendez-vous à 10 heures au stand du club ou sinon à nos vestiaires qui se situent au rez de chaussée du bâtiment du stade.

À bientôt

Foulée Bourronnaise

Le PNRT conserve le trophée J-P Evrard

Le samedi 31 août, les athlètes du Pays de Nemours Running Trail s’étaient mobilisés à l’occasion de la remise en jeu du trophée du « challenge J-P Evrard », remporté l’an dernier. Fortes chaleurs comme souvent à cette période et sur cette course qui a lieu l’après-midi : l’objectif n’était pas le chrono. L’engagement de chacun a permis 5 podiums (2 sur le 4.2 km et 3 sur le 10 km) et au PNRT de conserver le trophée Evrard. Nouvelle mise en jeu l’an prochain!

Au départ du 10 km, à l’ombre de l’arche

Sur le 4.2 km :

  • Alain Auzat termine 23ème en 18min59s (8ème V1M)
  • Virginie Gouet termine 27ème en 19min43s (1ère SEF)
  • Jonathan Trunde termine 33ème en 22min01s (6ème SEM)
  • Annick Laurent termine 43ème en 26min34s (1ère V3F)

Sur le 10 km :

  • Frank Dupré termine 8ème en 40min05s (3ème V1M)
  • David Chéron termine 10ème en 40min35s (5ème SEM)
  • Fabrice Mandreux termine 13ème en 41min10s (6ème V1M)
  • Hervé Chauris termine 14ème en 41min11s (7ème V1M)
  • Stéphane Guillard termine 23ème en 43min29s (4ème V2M)
  • Dominique Lefèvre termine 30ème en 45min04s (5ème V2M)
  • Laurent Bourgoin termine 47ème en 47min39s (6ème V2M)
  • John O’Daly termine 49ème en 47min47s (17ème V1M)
  • Angélique Przybos termine 60ème en 50min15s (5ème V1F)
  • Vaérie Abelli termine 71ème en 51min22s (2ème V2F)
  • Myriam Cueille termine 86ème en 54min33s (3ème V2F)
Lors de la remise du trophée par Jean-Pierre Evrard en personne.

Bravo a tous les athlètes sur cette course de rentrée.

L’Echappée Belle, Parcours des crêtes

Le 24 août 2019, les « fous » du PNRT accompagnés par Fred Sylvain se sont lancés dans leur dernière course préparatoire à « La Diagonale des Fous » : « Le parcours des crêtes de l’Echappée Belle », 57 km, 4100 m de D+ et 4300 m de D- dans le massif de la Belledonne entre Isère et Savoie.

L’Echappée Belle est assurément un des trails les plus difficiles de France. Il est rude, technique. S’enchaînent des montées longues, pentues et des descentes de 8 à 10 km dans des pierriers parfois, des chemins caillouteux sans parler des forêts piégeuses ! Pour repères, le grand parcours de 150 km et 11000 m de D+ a été terminé cette année par François D’Haene en 23H55. Il avait mis 23H30 à la Réunion l’an passé et l’UTMB cette année a été gagné en un peu plus de 20h15…

Nous avons cette année bénéficié d’une météo exceptionnelle qui nous a permis d’apprécier le massif de la Belledonne sauvage et magnétique… Un merveilleux coucher de soleil sur le Mont Blanc a accompagné la mise en place des frontales…

Nous avons passé la journée à courir ensemble, nous dépasser, nous attendre, nous reprendre, … Nous avons profité du 2ème ravitaillement au km 26 pour nous retrouver tous !

Les fortunes ont été diverses mais toutes utiles pour préparer la Diagonale !

Tous Finishers :

  • Joël Goubin (257ème, 5ème V3H), Christophe Poncelet (255ème, 16ème V2H), Frédéric Sylvain (254ème, 52ème V1H) et Emmanuel Postigo (256ème, 53ème V1H) en 15h16
  • Frédéric Rivière (266ème, 54ème V1H) en 15h40
  • Alain Sofianos (348ème, 24ème V2H) et Michel Rohr (349ème, 74ème V1H) en 18h49

Bravo à eux tous!