La Préloise-en-Brie

Direction Presles-en-Brie en ce dimanche matin, quinze jours après le semi-marathon de Montargis, et deux semaines avant les championnats de France de trail court, afin de se maintenir en forme et de garder l’esprit de compétition. Au programme, deux courses nature de 6.8 et 17 km. Pas de difficulté particulière, en dehors de quelques passages très boueux.

Une nouvelle fois, les athlètes du Pays de Nemours Running Trail se sont illustrés, avec de très nombreux podiums et une 3ème place club sur le 17 km : de précieux points ont ainsi pu être récoltés dans le cadre du Challenge CDR 77. Sur le 17 km, les trois premiers au scratch (dont David) sont les mêmes trois premiers qu’à la course de l’heure de Montereau. Mention spéciale pour Eva, la jeune recrue du Pays de Nemours Running Trail, qui termine 1ère junior sur le 7 km! Bravo aussi à Angélique, Laurent et Bruno, premiers dans leur catégorie.

Résultats (6.8 km, 45 arrivants ) :

  • Bruno Detilleux, 25ème en 40:34 (1er M4M)
  • Eric Dorée, 27ème en 41:09 (2ème M4M)
  • Eva Dorée, 28ème en 42:45 (1ère JUF)

Résultats (17 km, 139 arrivants) :

  • David Cheron, 3ème en 1:04:18 (2ème M1M)
  • Hervé Chauris, 19ème en 1:13:34 (2ème M3M)
  • Laurent Mouchain, 41ème en 1:19:24 (1er M6M)
  • Fabrice Guidicelli, 58ème en 1:25:58 (3ème M5M)
  • Jean-Luc Correggio, 59ème en 1:26:20 (5ème M4M)
  • Angélique Przybos, 62eème en 1:27:20 (1ère M3F)

Les 16 km verts du Vaudoué

Six athlètes du Pays de Nemours Running Trail étaient engagés sur la course nature du Vaudoué, dans la forêt des trois Pignons.

Un grand bravo à Virginie, 1ère dans sa catégorie et 4ème féminine au scratch. Une mention toute spéciale pour la famille Fillastre qui s’est également illustrée. Yann, l’un des frères, témoigne :

« La famille FILLASTRE au Vaudoué avec le PNRT. 

Course située à quelques encablures d’Amponville, nous avions noté sur l’agenda ce trail de 16 km dans la forêt des 3 Pignons.

En plus de cela,  elle figurait sur le tableau des courses programmées par le PNRT.  Le profil de la course a été modifié car les années précédentes nous partions depuis la forêt pour une course de 10 km alors que cette fois-ci, cela démarrait depuis le centre-ville. Les agents de la ville n’ont pas hésité à neutraliser la circulation dans le centre en proposant une route de contournement. Arrivés comme à l’accoutumé une bonne heure avant le départ, Maxime, Laurent et moi allions récupérer les dossards à la Mairie. Thomas et Robin ne participaient pas car ils sont en pleine préparation du Marathon de Paris. Ainsi bien accueillis, boissons chaudes à disposition, très peu d’attente , nous récupérons nos dossards en apercevant quelques têtes connues ! C’est un petit monde !Rapidement, nous retrouvons Virginie, les 2 Freds et Loïc. On se met d’accord pour se retrouver sur la ligne de départ afin d’immortaliser ce moment. Nous commençons l’échauffement sous une pluie fine continue afin d’être prêts pour le départ à 10h00. Le départ est lancé, on vire à droite, une centaine de mètres on vire à nouveau à droite, puis à gauche et bing !!, devant nous se dresse une belle côte. N’étant pas un grand fan, je pense que ça va virer à un moment, mais non ! En fait elle est pratiquement identique à celle que Laurent utilise derrière le stade (boucle 2000 m). Du coup, nous sommes un peu cueillis à froid, il va falloir gérer cela. Je vois rapidement Laurent et mon neveu s’éloigner, pas surprenant. Virginie n’est pas loin derrière moi. Arrivés sur les hauteurs, on profite d’un long faux plat descendant qui nous permet de récupérer. À la suite de cela, un parcours assez dynamique avec des enchaînements de faux plats montants, descendants. Après quelques kilomètres, j’aperçois mon neveu. Je me rapproche tout doucement. Nous courrons ensemble. Au loin on aperçoit le frérot et on revient sur lui au niveau du ravitaillement. Le frérot et le neveu s’arrêtent, choppent un verre d’eau pendant que moi avec mes gourdes, je continue.

Le frérot revient à ma hauteur, me parle !  » je ne comprends rien, je suis incapable de parler, je suis à bloc 🙂 Il revient vers moi une deuxième fois me propose une topette, mais étant toujours au taquet, je lui fais des grands gestes pour lui dire “ non ” ! 

Le frérot envoie du lourd même une semaine après le semi-marathon de Montargis, un vrai tracteur !! Et puis là , un moment magique, nous courrons tous les trois ensemble sur quelques kilomètres 4’10, 4’15, 4’20, … Génial… Dans un virage, au loin, j’aperçois un photographe et à ce moment, j’espère vraiment qu’il nous prenne en photo. Cool ! Il l’a faite !! C’est dans la boîte. Également, dans un coin de ma tête, je me souvenais qu’au départ ils avaient mentionné la présence d’ une deuxième côte bien exigeante en pavés qui démarrait par un faux plat. Là j’ai décroché à nouveau,  le palpitant à bloc.

Je vois Laurent et Max s’éloigner encore une fois. Nous montons la côte en marchant, je les garde dans la mire mais je n’ai pas réussi cette fois-ci à revenir. La fin est parfaite, on revient vers le Vaudoué et on profite d’un long plat jusqu’à l’arrivée.

Je me dis que Virginie n’est sûrement pas loin derrière mais je n’ai pas la force de me retourner. J’entends juste qu’ils ouvrent la circulation après mon passage et là je me dis « Virginie ramasse des pâquerettes ». Pour conclure, ce fut une bien jolie course en club et en famille. Côté Fillastre, nous sommes satisfaits du résultat (17, 23, 25ème sur 250). »

Virginie récompensée

Résultats (16 km, 243 participants)

  • Laurent Fillastre, 23ème en 1:13:24 (2ème M4M)
  • Yann Fillastre, 25ème en 1:13:49 (3ème M4M)
  • Virginie Tabuya, 35ème en 1:16:33 (1ère SEF, 4ème féminine)
  • Loïc Lecoq, 71ème en 1:23:53 (9ème M0M)
  • Frédéric Silvain, 77ème en 1:24:59 (10ème M3M)
  • Frédéric Rivière, 205ème en 1:45:19 (30ème M2M)

Avonnaise 2024

Très belle première place dans sa catégorie pour Briséis qui revient à la compétition après plusieurs mois d’absence.

David raconte la course :

« Je me lance au départ de ce 10 km pour faire un top 3 et prendre le maximum de points pour le challenge 77. Je pars bien dès le début et nous sommes 4 coureurs en tête. Au bout de 2 km je suis déjà distancé par 2 concurrents donc je m’accroche à cette 3ème place. Après 5 km, je n’ai pas de jus et je n’arrive plus à suivre le rythme imposé par mon camarade de course qui prend bien le large mètres après mètres. Je dis adieu au top 3 et j’essaie de garder au moins la 4ème place car mon adversaire derrière revient très fort. La ligne d’arrivée approche et enfin la délivrance. La course était bien humide et le parcours glissant »

Bravo à tous et très bonne récup!

Résultats (10 km, 361 arrivants) :

  • David Cheron, 4ème en 36:21 (3ème M1M)
  • Briséis Dario, 70ème en 45:28 (1er M0F)
  • Anthony Dubois, 71ème en 45:33 (11ème M0M)
  • Philippe Baillif, 101ème en 48:19 (4ème M3M)

5 km et semi-marathon de Montargis 2024
Sept qualifications pour les France

Pas moins de 7 qualifications pour les prochains championnats de France, pour Virginie et Brigitte sur le 5 km et pour 5 autres athlètes du Pays de Nemours Running Trail sur le semi-marathon.

Pendant que quatre coureurs du Pays de Nemours Running Trail tournaient autour de la piste à Montereau pour parcourir la plus longue distance en une heure, d’autres coureurs étaient engagés sur le 5 km et sur le semi-marathon de Montargis. Temps idéal (autour de 8 degrés Celsius, pas de pluie et très peu de vent) et un parcours roulant (certains diront que les faux plats montants se faisaient sentir, surtout au deuxième tour) : toutes les conditions étaient réunies pour faire un bon temps sur les routes de la forêt domaniale entre Montargis et Paucourt.

Avant les courses

Sur le 5 km, un grand coup de chapeau à Virginie, à Brigitte et à Eva : les deux premières terminent respectivement en 20:14 et 21:55, et réussissent à se qualifier pour les championnats de France! La troisième obtient une 3ème place en JUF et continue sur sa lancée après la course de Samois-sur-Seine en décembre 2023. Bravo aussi à Yann et Eric qui sont récompensés dans leur catégorie.

Une différence importante existe entre les allures théoriques (et bien adaptées à chacun, en particulier après le test VAMEVAL de février dernier) et les allures réalisées le jour J. Un grand bravo à Angélique, Anne-Marie, Thierry, Laurent F. et Hervé pour leur qualification aux France. Stéphane n’est passé loin et ce sera pour une prochaine fois. Philippe, Jean-Luc, Anthony et Vincent n’ont pas démérité non plus en s’accrochant pour terminer le semi-marathon.

Anne-Marie raconte sa course :

« J’avais conservé un souvenir plutôt mitigé, voire négatif de ma dernière participation au semi de Montargis.

Je m’y suis inscrite dans le cadre de la préparation aux championnats de France de trail en avril. C’était une bonne idée. En effet, ce dimanche le temps était idéal pour ce type d’épreuve, et j’ai pris du plaisir tout au long de ce semi.

Dès les premiers kilomètres, je me suis astreinte à maintenir l’allure conseillée par Laurent, soit 5:30 au km. Au 2ème tour, léger coup de mou aux 14ème et 16ème, vite repris pour finir le dernier km en 5:15 et une arrivée en 1h55:00, avec une qualification pour les championnats de France.

La féminine qui est arrivée derrière moi se prénomme Rosemonde. Je la remercie parce qu’elle m’a servi de lièvre sur les 5 derniers kilomètres. Je l’ai doublée en rentrant dans le stade. Cette dame est M8. Sincères félicitations à elle ! »

Un grand merci à Laurent M. pour la très bonne préparation, bien adaptée à chacun. Très bonne récup à tous. Direction maintenant pour certains les championnats de France de trail court à Buis-les-Baronnies dans 4 semaines. La préparation pour le semi-marathon aura permis de conserver de la vitesse.

Yann récompensé sur le 5 km

Résultats du 5 km (164 participants):

  • Virginie Tabuya, 60ème en 20:14 (4ème SEF), qi
  • Yann Fillastre, 61ème en 20:14 (1er M4M)
  • Brigitte Da Silva, 74ème en 21:55 (1ère M2F), qi
  • Eric Dorée, 111ème en 27:21 (2ème M4M)
  • Eva Dorée, 112ème en 27:38 (3ème JUF)

Résultats du semi-marathon (611 participants, temps réels)

  • Hervé Chauris, 73ème en 1:25:54 (6ème M3M), qi
  • Thierry Ségerie, 92ème en 1:28:10 (2ème M4M), qi
  • Laurent Fillastre, 125ème en 1:30:30 (7ème M4M), qi
  • Stéphane Guillard, 152ème en 1:32:46 (11ème M4M)
  • Angélique Przybos, 264ème en 1:40:18 (4ème M3F), qi
  • Philippe Baillif, 335ème en 1:44:44 (35ème M3M)
  • Jean-Luc Correggio, 337ème en 1:44:49 (26ème M4M)
  • Anthony Dubois, 340ème en 1:45:11 (36ème M0M)
  • Vincent Billard, 375ème en 1:49:18 (33ème M4M)
  • Anne-Marie Chèvre, 430ème en 1:55:00 (4ème M4F), qi

Course de l’heure

Dans le cadre du Challenge CDR 77 version 2024, quatre athlètes du Pays de Nemours Running Trail participaient à la course de l’heure, une épreuve particulière sur la piste pour laquelle l’objectif est de parcourir la distance la plus longue. En pratique, les coureurs étaient répartis en deux groupes en fonction de la VMA estimée.

Avant la course

David, une nouvelle fois, s’est illustré en terminant à la troisième place, dans un final haletant où tout s’est joué dans les derniers 300 m. Les trois premiers de la course terminent respectivement à seulement 1 m et 5 m les uns des autres… David est prêt pour une revanche l’an prochain.

Félicitations aussi à Laurent M., Laurent B. et à Myriam pour leur très bonne place et les points précieux dans le cadre du challenge.

Résultats (durée 1 heure) :

  • David Cheron, 3ème de la course A avec 16895 m (2ème M1M)
  • Laurent Mouchain, 24ème de la course A avec 14306 m (1er M6M)
  • Laurent Bourgoin, 7ème de la course B avec 13103 m (1er M4M)
  • Myriam Cueille, 12ème de la course B avec 12619 m (2ème M4F)